Knowledge is a deadly friend when no one sets the rules. The fate of all mankind I see is in the hands of fools. King Crimson - Epitaph (1969)

Bienvenue à Gattacons

Écrit par Paul Renard. Publié dans Humeurs du moment

Tout d'abord, je tiens ici à "remercier" les imbéciles (quoiqu'en ce qui concerne les intégristes religieux de tout poil, je dispose d'une palette de termes nettement plus fleuris) qui ont perpétré les attentats de janvier : cela faisait des années que je n'avais pas lu Charlie Hebdo et, depuis, je n'ai manqué aucun numéro ! Dans le dernier numéro, j'ai trouvé un article signé Gérard Biard, titré "Bienvenue à Gattacons", que je me permets de reproduire in extenso en espérant que cela vous donnera envie, vous aussi, d'acheter régulièrement ce journal !

Une bonne bactérie...

Écrit par Paul Renard. Publié dans Humeurs du moment

... est une bactérie morte !

Voilà en résumé la conclusion que l'on peut tirer de toutes les réclames absurdes qui inondent les écrans publicitaires de nos téléviseurs. On oublie ainsi de dire que, sans les bactéries, la vie n'existerait tout simplement pas sur cette planète !Ce ne serait pas trop grave si lesdites réclames n'en rajoutaient pas.

Démocratie moribonde ?

Écrit par Paul Renard. Publié dans Humeurs du moment

Einstein disait : “il y a deux choses infinies : l’univers et la bêtise. Quoique pour l’univers, j’ai un doute” (je sais, j'aime bien cette pensée !). La bêtise est infinie en effet : il suffit de constater le triste résultat des scrutins de ces deux dimanches de mars

Benjamin Lesage : utopiste ou visonnaire ?

Écrit par Paul Renard. Publié dans Humeurs du moment

benjaminlesageBenjamin Lesage, 28 ans, a été l'invité dans la "p3" de Salut les Terriens sur Canal samedi 21 février dernier. Ardisson y reçoit toujours des personnes présentant un parcours de vie atypique. Et pour le coup, c'était plutôt réussi ! Car Benjamin Lesage a une particularité : il veut vivre sans argent. Comprenez par là qu'il rejette absolument toute idée de transaction financière : pas de compte en banque, de carte de crédit, de chéquier. Son projet : organiser une société qui ne vivrait que du partage. Vieux rêve hippy ou vision d'avenir ?

L'intolérance

Écrit par Paul Renard. Publié dans Humeurs du moment

On m'a récemment taxé d'intolérance, alors que je commentais les propos du pape dans lesquels il critiquait ouvertement les caricatures ou le fait de tourner la religion en dérision.